Suivez-nous sur les médias sociaux

Accueil du portailIndustrie › 22 délégués au redressement productif dans les régions
Industrie - Soutien aux PME

22 délégués au redressement productif dans les régions - 14/06/2012

zone industrielle

Lors du Conseil des ministres du 13 juin, Arnaud Montebourg a annoncé la nomination dans chacune des 22 régions de métropole, d'un délégué au redressement productif, sous l'autorité des préfets de région et en relation étroite avec les présidents de région.

Le déploiement de ces délégués dans les territoires doit permettre de renforcer la réactivité de l'Etat, en le dotant d'une force stratégique et opérationnelle.  Dans un contexte économique marqué par des restructurations lourdes, l'objectif est de trouver, pour chaque entreprise en difficulté, une solution de reprise d'activité qui pérennise les emplois des sites concernés, ainsi que ceux des sous-traitants, clients et fournisseurs.

 

Les deux missions principales des Délégués au redressement productif :

  • animer une cellule régionale de veille et d'alerte précoce

Composée de représentants des principaux services de l’État, et élargie en tant que de besoin aux opérateurs concernés, aux collectivités territoriales et aux autres acteurs locaux, la cellule se réunira au moins deux fois par mois et veillera à ce que soient prises en amont les mesures destinées à identifier et prévenir les difficultés des entreprises de la région.

  • soutenir les entreprises dans la résolution de leurs difficultés

Les délégués au redressement productif travailleront aux côtés des entreprises et, le cas échéant, de concert avec les mandataires de justice, pour proposer des solutions globales et pérennes pour les entreprises en difficulté de moins de 400 salariés.

Sur la base d'un diagnostic industriel, financier et social réalisé en lien avec les directions régionales compétentes, ils conduiront les négociations avec les actionnaires, les banques, les créanciers, les clients et les fournisseurs, et la Banque de France, et formuleront des recommandations en matière de mobilisation des dispositifs publics de soutien aux entreprises, voire d’étalements fiscaux. Ils seront, sur leur territoire, les correspondants privilégiés du Comité Interministériel de Restructuration Industrielle pour les entreprises de plus de 400 salariés.

 

Video du point presse

 

 

Haut de page

© Ministère de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique - 2014